Le Cardigan

For The Discerning Few s’attarde aujourd’hui sur un vêtement que tout homme concerné par l’élégance, qu’elle soit classique ou plus contemporaine, se doit d’avoir dans son vestiaire : nous voulons parler du cardigan.

Le cardigan fait depuis quelques années partie intégrante des collections proposées par les grandes marques (Ralph Lauren, HackettBrooks Brothers,  ou encore Daniel Crémieux). Pourtant, on le voit assez peu porté, alors même qu’il présente un nombre conséquent d’avantages, que l’excellent Chouan Des Villes avait mis en avant il y a quelque temps, ici.

En effet, le cardigan fait partie de ces rares vêtements situés à mi-chemin entre le « casual » et le formel. Il fait plus habillé qu’un pull (par exemple, un pull col V) mais moins guindé qu’une veste. Sa versatilité le conduit naturellement à se porter indifféremment avec une chemise (ou même un polo ou un t-shirt pour les moments plus décontractés), sous une veste ou un manteau, avec  ou sans cravate. En fonction de sa matière, il peut être porté toute l’année : en laine ou cashmere pour l’hiver et l’automne, en coton en été et au printemps.

Cardigan Brooks Brothers

Nous entendons déjà les esprits forts rétorquer que « le gilet ça fait vieux ». Outre le caractère insultant de la remarque (de nombreux jeunes gens feraient bien de s’inspirer de leurs aînés, le vestiaire masculin ayant tendance à s’appauvrir avec le temps), ils n’ont manifestement pas fait le tour des différents corners et boutiques car ils pourraient alors constater  que les couleurs, les matières et les coupes désormais proposées n’ont plus rien à voir avec un gilet de grand-père et que ce vêtement s’est considérablement rajeuni. D’autres le considèrent trop féminin. Il est certain que si vous portez un cardigan très échancré, laissant apparaitre votre plexus à la manière des chemises de Bernard Henri Levy, la critique sera sans doute fondée. Nous ne vous recommandons pas de le porter ainsi.

Pour ce qui est de la manière de le porter justement, nous conseillons à nos lecteurs des cardigans légèrement resserrés à la taille, pas trop long (un cardigan n’est pas une blouse) et de déboutonner le bouton du bas. For The Discerning Few apprécie particulièrement les cardigans patchés sur les coudes.

For The Discerning Few encourage donc ses lecteurs à se procurer un cardigan ; l’élégance nuancée et discrète que vous conférera ce vêtement vous conduira, à coup sûr, à vous en procurer bien d’autres encore.

Photo par Tommy Ton/Source GQ.com

Une réflexion sur “Le Cardigan

  1. G. dit :

    Article très juste et agréable à lire, dont je partage l’avis, comme pour la grande majorité des autres sujets ici-développés au demeurant. J’attends votre avis, toujours tranchant, sur la manière de porter le pantalon et particulièrement en ce qui concerne le bas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s