Collection Hackett printemps/été 2011

Les looks de la collection Hackett printemps/été 2011 viennent d’être mis en ligne. Même si nous respectons l’esprit de cette honorable Maison britannique, cette nouvelle collection et surtout sa présentation suscitent chez nous quelques interrogations.

Le premier point qui nous chagrine est le port obstiné d’une chemise blanche à col cut away et à poignets mousquetaires avec des tenues décontractées. Au-delà-même de sa couleur, cette chemise, de par ses caractéristiques, nous semble beaucoup trop formelle pour accompagner des vestes sport et des chinos. Une chemise à col boutonnée, de couleur unie ou à carreaux aurait semblé plus cohérente au sein de telles mises.

Le deuxième point faible de cette collection réside, comme d’habitude serait-on tenté de dire chez Hackett, dans le patronage des pulls. En effet, comme nous le soulignions déjà au sujet de la collection automne/hiver 2010, les manches des pulls Hackett sont souvent bien trop longues, ce qui est dommage car la marque propose parfois des modèles intéressants. Ce problème de proportions récurent est flagrant sur certains visuels présentés.

Le troisième point que nous avons relevé, mais qui tient davantage à nos goûts personnels, ce sont les blazers et autres vestes sports croisées 4×2 (4 boutons dont 2 sont fonctionnels). Si nous trouvons les coupes plutôt jolies, nous aurions préféré des vestes croisées 6×2 ou 6×3 (c’est-à-dire, 6 boutons dont 2, ou 3, sont fonctionnels).

Pour ce qui est du reste, nous n’aimons pas les chemises frappées par des logos. Il en va de même pour celles faites de tissus aux motifs improbables.

Concernant la présentation en elle-même, nous n’apprécions que très modérément les pantalons retroussés à la main de manière approximative. Nous n’avons rien contre les pantalons coupés courts laissant apparaître la cheville (surtout en été) à condition qu’ils soient suffisamment étroits en bas, mais cette mode consistant à retrousser son pantalon, au-delà de son apport stylistique incertain, a pour unique conséquence d’informer tous les gens qui vous croisent que vous êtes à la recherche d’un retoucheur.

Pour ce qui est des shorts portés avec des chaussettes qui tirebouchonnent, vous devriez pouvoir deviner aisément notre avis sur la question.

En fin de compte, nous trouvons cette collection et sa présentation assez décevantes, même si certaines pièces prises individuellement sont sans doute très convenables.

22 réflexions sur “Collection Hackett printemps/été 2011

  1. Milord dit :

    Tout d’abord merci encore pour vos publications toujours fines et pertinentes.Concernant cette collection Hackett je pense que vous ne serez pas seul à être quelque peu surpris.Je suis moi même plutot perplexe .Je ferais une remarque , laissons à Lucca Rubinacci l’art subtil et difficile de mêler les couleurs et les textures …n’est pas Napolitain qui veut ! Quand aux revers retroussés ils sont une offense à l’élégance.
    T.R

  2. Guillaume dit :

    Je suis surtout frappé par l’austérité des mannequins. Quel décalage entre les mises décontractés et colorées et ces visages presques agressifs!
    En ce qui concerne les vestes 4×2, je trouve cela pas désagréable. Cela permet une apporche moins sophistiquée des vestes croisées. D’autant plus que sur des vestes sports, la combinaison 6×2 ou 6×3 aurait été trop formelle à mon goût.

  3. Qualis Artifex dit :

    Gentlemen,

    Il est bien difficile quel qu’en soit le créateur, l’artisan, la maison de faire l’unanimité des goûts. Les pantalons retroussées à la « c’est-moi-qui-l’ai-fait », est une sorte de twist sur une mise décontractée (j’affectionne cela surtout quand je vais à la pêche aux moules ;-)).
    Plus sérieusement, il suffit de voir quelques photos de certains blogs couvrant les évènements comme le Pitti Uomo pour se rendre compte que les chefs de produits de cette maison s’inspirent de quelques originalités glanées là-bas.
    En ce qui concerne l’imprimé « coloré », il ressemble un peu au style de la maison Etro, cela ne fait pas très British, il est vrai. Mais ce n’est pas vilain en soit je trouve.
    Concernant les vestes croisées 4×2, elles ont le mérite d’être sobres. Je trouve cela ridicule sur les 6×2 ou 3 d’avoir des boutons au niveau des tétons. Mais encore une fois, ce n’est qu’une question de point de vue et de goût et cela n’engage que moi 😉

    Créativement vôtre.

  4. julien scavini dit :

    Bonjour,

    bon article, j’aime le ton 🙂

    J’ai simplement noté, au cours des deux dernières années, une inversion des idées chez Hackett: auparavant, les costumes étaient présentés en premier dans les look book, maintenant ils le sont en derniers, le reste est à l’avenant.

    Par contre, la veste saharienne en peau que vous présentez en 2 est magnifique, reste à la voir en réalité!

    Disons que je ne déteste pas, mais l’ensemble est too much… trop cher et pas en rapport avec la qualité dirais-je. Le classique est trop souvent sapé par des trouvailles stylistiques osées.

    Enfin oui, le croisé a des revers trop riquiquis! (comme les pantalons de costumes, trop serrés, trop stretch… bon j’arrête)

    Beau travail mené sur ce blog en tout cas.

    • Victor dit :

      Bonjour Julien,

      « Disons que je ne déteste pas, mais l’ensemble est too much… trop cher et pas en rapport avec la qualité dirais-je. »

      Je suis entièrement de votre avis.

      J’ai très rapidement été séduit par cette maison mais j’en suis très vite revenu.
      J’attends un réel effort en matière de rapport qualité/prix de leur part: ce que j’ai exprimé plusieurs fois sur ce blog.
      En espérant, qu’ils nous entendront!

  5. Calatrava dit :

    Il me semble que depuis quelque temps, Hackett devient la cible de nombreuses critiques de certains « experts » du vestiaire masculin. Cette marque serait-elle trop « démocratisée » pour certains ? Cela me fait penser au Dr ès chaussures qui s’en prennent à Weston et qui, par contre, semblent adorer certaines petites maisons britanniques qui m’ont, ce n’est que mon avis, plutôt déçu (et je ne parlerai par des prix).

    On peut parler longtemps de la qualité des articles. À ce jour, je suis content des produits Hackett dont j’ai fait l’acquisition. Ce n’est assurément pas ce qui se fait de mieux, mais le rapport qualité/prix ne semble pas si mal.

    En parlant de qualité, j’ai connu des problèmes avec des marques certainement plus prestigieuses telles que Zegna ou Armani pour ne citer que ces deux.

    Tout cela a un fort goût de snobisme, il me semble…

    • forthediscerningfew dit :

      Nous sommes d’accord avec vous.

      A titre personnel, je n’ai jamais eu à me plaindre de la qualité des produits Hackett que j’ai pu acquérir. Il s’agit simplement de bien faire son choix et, en PaP dans cette gamme de prix, Hackett est une marque largement recommandable.

      VM de FTDF

      • Hebe dit :

        Bonjour, il y a une chose que je n’aime pas, et il me semble que cela se généralise chez les Anglais, ce sont les costumes trop cintrés, trop serrés. Je parle surtout des vestes. Je ne pourrais pas porter des vestes qui saucissonnent. Je trouve que les pantalons sont un peu courts.
        Un détail que je trouve intéressant, ce sont les revers assez conséquents (pas les pantalons retroussés ou trop court! Les revers)
        Enfin, contrairement à vous, les vestes croisées à quatre boutons ne me déplaisent pas.

  6. G. dit :

    Quelques réflexions personnelles non ordonnées :

    Je répète qu’à titre personnel je ne comprends pas l’engouement autour du fils Rubinacci ; à mes yeux il est un poseur qui s’il est relativement élégant ne doit pas être élevé au rang d’icône.

    Concernant les revers retroussé je trouve quant à moi que c’est assez séduisant. Depuis un ou deux ans, Hackett propose des collections pour l’été plus décontractées qu’auparavant, ambiance anglais dans la riviera. Je trouve agréable d’ajouter ce petit twist. J’admets ne pas le faire cependant.

    Plus généralement, étant client depuis 5- 6 ans, j’ai constaté également une tendance à des coupes plus cintrées, des pantalons plus affutés, et ce n’est pas pour me déplaire personnellement. Pour mémoire, je rappelle que les bas de pantalon de cette marque faisaient et font encore quelquefois 22 centimètres ! La qualité Hackett est toujours satisfaisante, pour l’ensemble des produits que j’ai de chez eux mais je trouve le prix de plus en plus lourd effectivement, ce qui a tendance à rendre rare mes achats chez eux.

    Enfin je veux souligner pour ma part l’esthétisme de leur sac de weekend que personne n’a mentionné.

    • Savilerow1976 dit :

      Le problème de Hackett, une marque que je connais depuis 15 ans, est qu’elle obéit largement aujourd’hui à une logique financière. A sa fondation par J. Hackett et A lloyd Jennings, elle offrait un excellent rapport qualité prix pour des produits faits au RU, de bonne facture et de bon goût. Acheter des costumes Hackett en pap était il y a 15-10 ans une façon de rentrer à prix modéré dans la bonne tradition britannique. Depuis lors, combien de fois la marque a-t-elle changé de propriétaires? La logique qui s’impose est celle de la rentabilité avec un management fondé sur les préceptes de gap. Des costumes faits en Roumanie vendus à 700euros… Pouah! Intéressante aussi est l’évolution de la marque vers la présentation de ses collections par des mannequins de plus en plus squelettiques. Très Hugo Boss alors que la présentation était focalisée sur les produits eux-même et l’identité de la maison (essential British kit)… Très décevant. Pour ma part, je me fournis désormais à Savile Row et préfére 3 ou 4 très belles pièces dans ma garde-robe plutôt que 15 moches et mal faites qui, de toute façon, ne tiendront pas plus de 3 saisons.

      • Calatrava dit :

        Bien entendu, la société qui a fait l’acquisition d’Hakett ne fait pas dans la philanthropie et elle souhaite assurément faire fructifier son investissement. Cela ne me choque pas personnellement quand bien même s’il y a certaines limites à ne pas dépasser nous sommes d’accord !

        Maintenant, oui, certains costumes sont fabriqués en Roumanie et alors, aurais-je tendance à dire ? Le « made in UK » ou « made in Italy » sont-ils synonymes de qualité ? Je ne pense pas que cela soit aussi simple.

        Qui plus est, comparer du PAP avec de la grande mesure ne semble pas avoir beaucoup de sens. En outre, tout le monde ne peut pas « vivre » qu’avec trois costumes et tout le monde ne souhaite pas porter ces mêmes costumes pendant 10 ans…

        Quant aux mannequins, ils ne sont pas, soyons objectifs, franchement squelettiques, mais ont une taille de… mannequin, logique, non ? Je me verrais également mal mettre en valeur une collection avec une lignée de petits gros… À noter que je suis plutôt « tout sauf maigre » et que je porte du Hackett sans problème. Quand je pense à Gucci par exemple, je me dis qu’Hackett reste très raisonnable et offre des modèles que beaucoup d’entre nous peuvent porter sans faire un régime au préalable !

        En résumé, Hackett reste une marque plutôt sympa de PAP à ne pas comparer avec de la grande mesure ce qui semble pour le moins normal au demeurant.

  7. Savilerow1976 dit :

    Attention! Je ne mets pas sur le même plan des choses qui ne sont pas comparables et ce serait là me faire un mauvais procès d’intention… De plus, je ne m’érige pas en exemple et ne demande à personne de faire comme moi. En outre, évidemment, quand on regarde l’offre en PAP à Paris qui est totalement désastreuse, on peut se satisfaire de Hackett. Le problème n’est pas tant le fait que les costumes soient faits en Roumanie que le prix auquel le produit est vendu alors même qu’il est fait en Roumanie. Depuis 10 ans, les prix proposés ont cru alors que les coûts de fabrication ont diminué… Le taux de marge a augmenté mais la qualité est-elle meilleure, j’en doute et c’est là tout le problème. Alors, oui,Hackett a une offre en pap qui surnage dans un océan de médiocrité, mais quand on voit d’où la marque vient, on constate une assez attristante dérive.

    • Calatrava dit :

      Loin de moi l’idée de vouloir te faire un procès d’intention.

      Sinon, je pense que tu as raison dans le sens où le propriétaire de la marque fait certainement tout son possible pour baisser les coûts de production et peut-être de manière trop ostensible d’ailleurs ! Cela dit, un « made in UK » ou « made in italy » n’y changerait certainement rien. Il est tellement facile de délocaliser à domicile (mettre 200 Chinois dans une usine dans le sud de l’Italie par exemple).

      Je relève tout de même deux points plutôt positifs, à mon sens tout du moins, pour Hackett. Le premier est que je trouve les finitions tout de même très soignées. Dans un but de rentabilité, ils pourraient faire largement plus simple. Le deuxième est que les tissus sont très souvent fournis par Loro Piana et, je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que ce n’est pas ce qui se fait de pire en la matière. Là également, ils pourraient vraisemblablement faire de sensibles économies en allant se fournir ailleurs.

  8. Delattre dit :

    Salut à tous

    Quelqu’un saurait chez qui trouver les chaussures bicolores taupe/cuir marron que l’on voit sur les photos ?

    Merci et keep up the good work !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s