La « mode » du pantalon court? Un faux débat

Comme nos lecteurs les plus assidus l’ont sans doute remarqués, sur For The Discerning Few nous n’aimons pas les pantalons trop longs ; encore plus lorsque ceux-ci cassent plusieurs fois sur la chaussure.

Même si nous n’avons rien contre un léger cassant, nous préférons les pantalons qui frôlent simplement le dessus des souliers, laissant apparaitre quelques millimètres de chaussettes (ou plutôt de mi-bas).

 

Nous savons que certains estiment qu’un pantalon doit recouvrir les 2/3 du soulier. Cette technique a l’unique avantage de cacher des croquenots qui leur font honte. Ces Français qui se prennent pour des Anglais pensent sans doute que les pantalons qui ne viennent pas s’écraser sur les souliers ne sont que le contrecoup d’une mode transalpine exacerbée par nos amis Japonais ; il est vrai que les Italiens s’accordent plus de fantaisie dans leur choix de souliers que les Anglais, adeptes du principe byzantin et réducteur « No brown in town ». Outre l’achat d’un aller-simple en Eurostar et la destruction de leurs papiers d’identité une fois arrivée en gare de St Pancras, nous conseillons à ces Français de regarder avec attention les illustrations et autres photos des années 1920-1930 (notamment celles de Lawrence Fellows) mais aussi certaines mises des années 60. Ils pourront constater que la plupart présente des pantalons sans cassant.

Ces soi disant conservateurs se trompent de combat et ne conservent rien si ce n’est quelques idées erronées, frileuses et contreproductives.

Même les plus grands d’entre nous ne sont pas contraints de porter leurs pantalons ainsi. Michael Alden lui-même – fin connaisseur du bespoke et mesurant plus d’1m90 – porte des pantalons Ambrosi (« les meilleurs du monde » selon les connaisseurs) s’arrêtant au-dessus de ses souliers. Or celui-ci ne semble pas céder aux sirènes d’une mode quelle qu’elle soit, si l’on en croit sa photo et son propos.

Ainsi, ce qui a véritablement évolué, c’est la largeur et la coupe entière du pantalon et non sa longueur.

S’agissant de la largeur, dans  les années 20 par exemple, il était fréquent de porter des pantalons avec des bas excessivement larges, comparés aux bas 18 que nous préconisons  pour des hommes de notre corpulence. Toutefois, ce constat est aussi à tempérer. En effet, les bas « étroits » existaient déjà même dans la première moitié du XXème siècle (Fred Astaire en portait d’ailleurs assez fréquemment) et les pantalons ne venaient pas pour autant s’écraser sur les souliers.

A ce titre, tout doit être cohérent. Si vous faites le choix d’un bas étroit alors même le plus long des pantalons ne couvrira jamais vos souliers : il tirebouchonnera à partir du tibia jusque sur le haut de la chaussure, pour un résultat visuellement catastrophique. Avec un bas étroit, une longueur raisonnable est donc nécessaire.

Le choix de la largeur d’un bas de pantalon relève donc d’une question de goût et de style plus que d’une tendance ou d’une époque. Pour une longueur équivalente, un pantalon à bas 22 cm ne donnera pas la même allure qu’un pantalon à bas 18 ; cela est aussi fonction de votre morphologie: un individu de 2 mètres, chaussant du 52, avec un pantalon à bas 18 sera sans aucun doute ridicule.

Mais en ce qui concerne la longueur, un pantalon n’a jamais eu vocation à casser au niveau du tibia. Il n’y a jamais eu de mode du « pantalon qui casse », simplement des gens correctement vêtus et les autres, aujourd’hui comme hier.

9 réflexions sur “La « mode » du pantalon court? Un faux débat

  1. JJB dit :

    Bonne mise au point!

    Pour ma part, je fais systématiquement mes bas à 19 cm (sauf les jeans, à 20), avec un très léger cassant.

    Bonne continuation.

  2. Le Paradigme de l'Elegance dit :

    Bonjour à vous deux,

    Merci d’avoir remis les choses en place concernant ce sujet ! Je crois cependant que les railleries du type « vous avez grandi trop vite ? » concernant le pantalon ‘feu au plancher’ ne sont pas prêtes de s’arrêter…
    Il me semble aussi que certains français hésitent à couper leur pantalon plus court car ils ignorent l’existence des mis-bas, et ont peur que l’on voit leur cheville avec de simples chaussettes. Quoi qu’il en soit, la plupart s’en fichent royalement, certains marchent même sur leur pantalon…pauvre vêtement.

  3. L'apprenti dit :

    Très intéressant.
    Mais cela est encore mal compris,dans les boutiques pendant l’essayage ou même dans la rue.A croire que la photo de ce jeune homme mal habillé sur son tapis rouge est l’exemple à suivre.
    Au fil du temps j’ai testé plusieurs options,feu de plancher 20 cm,18 puis 17.Je me suis maintenant calmé avec cette configuration de peur de finir dans le Sartorialist(!)…
    Sérieusement,j’ajuste la largeur selon la longueur est le style de pantalon.Etroit avec un chino highwater pour l’été et un peu moins avec un velour laissant voir un petit bout de chaussette.

  4. MG dit :

    « A croire que la photo de ce jeune homme mal habillé sur son tapis rouge est l’exemple à suivre. »
    Le jeune homme en question n’est que Jude Law, considéré par le monde entier (sic) comme l’homme le plus élégant. La nausée qu’inspire la simple vue de son bas de pantalon est à la hauteur des louanges qu’il reçoit des rustres, hommes et femmes, qui composent nos sociétés. En France, fût un temps, un magazine « spécialisé » avait décrété Richard Berry homme élégant de l’année. Son bas de falsard était sensiblement dans le même état de déconfiture que celui du « sex symbol » Jude Law!

  5. isabelle dit :

    J’hallucine en voyant la photo de Jude Law ! Et si il n’y avait que la longueur du pantalon! Le T-shirt bien échancré avec les poils qui dépassent n’est pas mal non plus. Je partage l’avis de MG et considérerai différemment Jude law désormais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s