Les lacets de couleur

Voici un court billet d’humeur à propos d’un effet de mode relativement récent, à savoir le port de lacets de couleur.

Vous l’avez peut-être noté, les lacets de couleur ont fait une arrivée remarquée dans le monde de l’élégance masculine depuis quelques années, arrivée qui semble se transformer en séjour prolongé.

Sur FTDF, nous ne sommes jamais contre les petites touches de fantaisie qui peuvent agrémenter une tenue « casual » voire une tenue classique, dès lors qu’elles sont discrètes.

Toutefois nous ne comprenons pas l’intérêt de porter des lacets de couleur sur une paire de richelieu marron ou noir, accompagnée d’un business suit.

Souvent, ceux qui les portent justifient ces lacets par un rappel de couleur improbable avec les chaussettes ou un autre élément de la tenue (cravate, chemise, etc.). Pire, lorsqu’il s’agit d’un ton sur ton avec une patine de couleur (ce qui n’est jamais du meilleur goût, soit dit en passant). C’est au mieux inélégant, au pire grossier, en tout cas ringard… Sur une paire de richelieu noir, des lacets roses par exemple provoquent un contraste beaucoup trop frappant et cela dessert même les souliers les plus réussis. Il serait grand temps de passer à autre chose.

Pour autant, cela ne veut pas dire qu’on ne peut jamais porter des lacets d’un ton différent de ceux de la chaussure. En effet, un lacet de couleur peut trouver sa place sur une paire de souliers « sport » en veau velours, notamment quand il se rapporte à des coutures ou à un passepoil de la même couleur et que l’ensemble n’est pas trop « flashy ».

Dans tous les cas, il serait commercant de la part des vendeurs de glisser une paire de lacets noirs ou marron dans la boite, afin de laisser le choix au client et de lui permettre d’en changer lorsque les circonstances s’imposent ou lorsqu’il se rendra – enfin – compte qu’une belle paire de souliers n’a pas besoin d’un lacet de couleur pour exister par elle-même.

5 réflexions sur “Les lacets de couleur

  1. Damien dit :

    D’accord avec vous pour les chaussures noires, les lacets de couleur n’y ont pas leur place.
    Par contre davantage je pense pour les chaussures marrons, notamment en veau-velours. Mais pas de couleurs criardes, plutôt des couleurs pastel, plus discrètes et agréables à l’œil.

  2. L'Ecureuil dit :

    J’adhère, bien que d’une couleur très proche ou d’un autre ton cela puisse ne pas être totalement inélégant. Cela dessert tout de même la chaussure le plus souvent car on n’y voit plus que les lacets. Et que la tenue soit informelle ou formelle n’y change rien.
    Il ne faut toutefois pas attendre monts et merveilles : le mauvais goût existera toujours même parmi les fabricants les plus prestigieux. Et au sein de la clientèle, bien évidemment. Il s’agit même de la règle et non de l’exception.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s