Insight from the Duke of Windsor

Windsor

« From 1919 until 1959 –- a space of forty years -– my principal tailor in London was Scholte. It is a firm which, alas, no longer exists…[Scholte] once told me that as a young man he had had to serve ten years of arduous apprenticeship before he was allowed to cut a suit for a client. He had the strictest ideas as to how a gentleman should and should not be dressed…he disapproved strongly of any form of exaggeration in the style of the coat…As befitted an artist and craftsman, Scholte had rigid standards concerning the perfect balance of proportions between shoulders and waist in the cut of a coat to clothe the masculine torso. Fruity [Metcalfe] who, for all his discretion of costume was always ready for some experiment, had sinned by demanding wider shoulders and a narrower waist. Thus, for some time, he was excluded from Scholte’s sacred precints. These peculiar proportions were Scholte’s secret formula.

I never had a pair of trousers made by Scholte. I disliked his cut of them; the were made, as English trousers usually are, to be worn with braces high above the waist. So, preferring as I did to wear a belt rather than braces with trousers, in the American style, I invariably had them made by another tailor… It is impossible to name, seriously, the best-dressed or even the ten best-dressed men in the world. There are different styles, and certain men who wear each of them well. The details of a man’s costume are a matter of individual taste – whether his lapels be broad or narrow or his trousers long or short. I prefer four buttons on my coat sleeves, for example, but I cannot give any logical reason why I do. Yet I am credited with having influenced styles in my time. It was quite unconscious; I have always tried to dress to my own individual taste. »

 » Frederick Scholte a été mon tailleur pendant près de quarante ans. Il m’a indiqué qu’il avait dû apprendre le métier pendant dix ans avant d’avoir l’autorisation de couper un costume pour un client. Il avait une vision très stricte de la manière dont devait s’habiller un gentleman. Son goût pour l’excentricité et l’exagération était très modéré. Sa conception des proportions d’une veste s’agissant notamment du rapport entre la longueur de la tête d’épaule et le cintrage de la taille était aussi précise qu’arrêtée. Fruity Metcalfe, un client pourtant avisé en matière de costumes, s’était vu déclaré persona non grata par Scholte pour avoir eu l’insigne maladresse de demander une tête d’épaule plus longue et une taille plus marquée. Cette intransigeance sur les proportions était l’essence et le secret de la Drape Cut de Frederick Scholte.

Scholte ne m’a jamais fait un pantalon. Je n’aimais pas leur coupe. Dans la tradition anglaise, ils étaient faits pour être portés avec des bretelles, au-dessus de la taille naturelle. Or, j’ai toujours préféré porter mes pantalons à l’américaine, avec une ceinture plutôt qu’avec des bretelles, c’est pourquoi je faisais faire mes pantalons par un autre tailleur…

Il me paraît impossible de désigner l’homme le mieux habillé du monde ou même de s’aventurer à dresser une liste des dix hommes les mieux habillés. Il y a de nombreux styles différents que beaucoup d’hommes incarnent bien. Par ailleurs, les détails que l’on peut observer sur le costume d’un homme ne sont qu’une histoire de goût – des revers étroits ou larges ; un pantalon court ou plutôt long. À titre d’exemple, j’aime avoir quatre boutonnières aux manches de mes vestes, mais je n’ai pas de raison logique pour expliquer ce choix. Pourtant, il se dit qu’en mon temps j’ai influencé assez grandement la manière dont les hommes s’habillaient au point que l’on m’a attribué la paternité de certaines tendances. Ce n’était pas délibéré ; j’essayais simplement de m’habiller selon mes goûts. »

Source: Keikari

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s