Tailor’s Tips By Vitale Barberis Canonico – Episodes 10 à 12

Suite et fin de la série « Tailor’s Tips » mise en ligne par Vitale Barberis Canonico. Vous trouverez trois vidéos consacrées aux boutonnières et boutons, aux pantalons ainsi qu’une vidéo intitulée « Memory of Tailoring ».

Voici également notre premier article et notre second article consacrés à cette excellente initiative de Gianluca Migliarotti et de V. Barberis Canonico.

TAILOR’S TIPS BY VITALE BARBERIS CANONICO – EPISODES 5 À 9

Suite à notre premier article sur le sujet, voici 5 nouvelles vidéos de la série « Tailor’s tips by Vitale Barberis Canonico » réalisée par l’excellent Gianluca Migliarotti. Aujourd’hui, on parle de la veste, des cols, des revers et des manches (en deux parties).

[vimeo http://vimeo.com/111743725] [vimeo http://vimeo.com/113084495] [vimeo http://vimeo.com/114541911] [vimeo http://vimeo.com/115276876] [vimeo http://vimeo.com/116140270]

Tailor’s tips by Vitale Barberis Canonico – Episodes 1 à 4

Vitale Barberis Canonico 1

Vitale Barberis Canonico est un nom que vous avez sans doute déjà aperçu à l’intérieur d’une veste ou sur la lisière d’un tissu. Situé dans le Piémont, c’est l’un des drapiers les plus anciens (depuis 1663!), les plus emblématiques et, encore aujourd’hui, il fournit en étoffes les plus belles maisons, de Caraceni à Milan, en passant par Liverano & Liverano à Florence, Ripense à Rome, Huntsman à Londres ou Cifonelli à Paris, etc.

En ce début de saison 2014/2015, Vitale Barberis Canonico nous propose une série de 12 vidéos particulièrement bien faites, où le Maître Tailleur Giovanni Barberis Organista nous montre les différentes étapes de la création d’un costume en grande-mesure. Ce reportage est réalisé par Gianluca Migliarotti, que nous connaissons déjà comme le réalisateur de l’excellent O’Mast (2011).

Aujourd’hui, nous vous proposons les 4 premières vidéos de cette série: la création du patron, la préparation du tissu pour la coupe, la coupe elle-même et la doublure.

Les polos à manches longues

Aujourd’hui, nous vous proposons un gros plan sur le polo à manches longues. Cette pièce jusque là injustement délaissée dans les collections des grandes marques masculines – on ne parle pas de polo « rugby » – est en train de faire son retour par le biais de marques plus confidentielles, s’inspirant notamment de l’art « tailleur » italien.polo-camicia g inglese

Voici d’abord un bref rappel historique sur le sujet: le polo a été inventé dans les années 20 par René Lacoste, joueur de tennis réputé. C’est au départ une sorte de chemisette – à manches courtes donc – dotée de trois boutons ne descendant pas jusqu’en bas et d’un col. Lacoste sera suivi par l’anglais Fred Perry, puis dans les années 70 par l’américain Ralph Lauren. Pour faire court, il faut dire que la plupart desdites marques s’affrontent quant à la paternité supposée du polo. Mais cela n’a que peu d’intérêt. Parmi ces marques mainstream, les polos Fred Perry ont notre préférence: mieux coupés, ils se portent relativement près du corps, avec une manche entourant bien le biceps ( et non baillant à hauteur du coude), leur logo – une couronne de laurier – est l’un des plus esthétique et une partie de leur collection est fabriquée en Angleterre.polo-fred-perry-authentic

Mais le sujet qui nous intéresse aujourd’hui est bien le polo à manches longues, ce qui nous amène à délaisser de fait les marques mainstream pour un produit nettement plus qualitatif. En effet, de nombreuses petites maisons étrangères, pour la plupart italiennes, se sont lancées depuis un certain temps dans la fabrication de polos et cette offre commence à rencontrer de plus en plus de succès chez les clients avertis.

Ces polos sont réalisés dans différents tissus tels que le piqué de coton (LA matière du polo), la popeline façon chemise, le voile de lin ou de coton ou encore le jersey façon t-shirt.

Polo Giampaolo - jersey de coton

Polo Giampaolo – jersey de coton

Au lieu de « polo », on pourrait éventuellement parler de « liquette » dans sa définition actuelle à savoir « chemise boutonnée uniquement sur la partie supérieure en partant du col », notamment pour les modèles en popeline dont le boutonnage descend plus bas que le plexus. Les Italiens parlent bien volontiers de « polo camicia ».

La plupart de ces maisons proposent un produit aux prestations assez extraordinaires, aux finitions « mains » plus ou moins poussées, doté de cols « spread » voire cutaway, de boutons en nacre cousus façon « zampa di gallina », d’hirondelles de renfort, etc. La Maison G.Inglese a d’ailleurs fait de ce type de produits très haut de gamme sa marque de fabrique, inspirée par les polos qu’affectionnait l’avvocato Gianni Agnelli.Gianni Agnelli

gianni agnelli 6De telles pièces n’ont techniquement rien à envier aux chemises « mesure » et ces polos peuvent être portés fort à propos sous une veste ou avec un costume. C’est selon nous un excellent compromis entre une tenue formelle et une tenue « sport », dans la plus pure tradition italienne; il est vrai que ce produit tel que nous l’envisageons s’adresse plutôt aux amateurs de ce qu’on peut appeler  la « sprezzatura » et non aux amateurs du style anglais. D’ailleurs, des motifs compliqués à porter sur une chemise tels que les motifs floraux, pois, rayures horizontales, etc. sont plus faciles à porter et à assumer sur un polo.

Polo Piombo

Polo Piombo

Il va de soi que l’on ne préconise cependant pas de porter un polo/liquette même en popeline avec une cravate, cela serait contraire à son « esprit » et l’effet serait complètement raté.

En définitive, le polo est une pièce qui trouve sa place au sein d’un vestiaire et que l’on peut porter avec un jean ou un chino pour le polo à manches longues lambda, ou avec une veste voire un costume pour les pièces les plus travaillées, permettant de créer un twist qui nous plait particulièrement. Nous regrettons simplement qu’il soit compliqué de trouver ce type de pièces à des prix raisonnables, notamment en France.lapo elkann 58th death anniversary of Gianni Agnelli